Musique

Note sur la musique, Karol Beffa

 
“Lorsque Laurent Festas m’a sollicité pour écrire la partition de K. et la piste du château, il m’a dit qu’il avait aussi bien en tête les climats crépusculaires de ma musique de chambre et d’orchestre, ses saveurs « Mitteleuropa» et la mobilité stylistique dont je fais preuve quand je dois faire un accompagnement improvisé de cinéma muet.

Je n’ai encore jamais écrit d’opéra à proprement parler, mais j’ai une certaine expérience des formes longues, ayant notamment composé la musique du ballet Horizons, avec l’Orchestre de l’opéra de Lyon en 2002, celle de l’Oratorio Marie-Madeleine, sous-titré « Légende dramatique » en 2005, et ayant mis en chantier le ballet Corps et Ames, avec la compagnie Julien Lestel (création prévue en 2010-2011).

Pour K et la piste du château, je travaille sur des oppositions entre plages contemplatives — aux harmonies parfois vénéneuses, aux lignes mélodiques tortueuses — et tableaux plus corrosifs, dans un registre absurdo-comique où le burlesque rejoint la démence. Le passage de l’un à l’autre s’effectue tantôt par cassures nettes, tantôt par transitions progressives. En plus de la clarinette et du trio à cordes, la présence d’un piano permet de rythmer et de ponctuer le déroulement narratif (par une utilisation percussive de l’instrument), comme elle contribue à enrichir l’harmonie qu’ installe le trio vocal, aux tessitures équilibrées.

Enfin, le chœur est bienvenu pour donner des effets de relief et de profondeur.“

Ensemble Contraste

 
L’Ensemble Contraste (quatuor avec piano) fondé par Arnaud Thorette (alto) et Johan Farjot (piano) s’est donné pour ambition depuis sa création de repousser les limites traditionnelles du concert classique. En passant du répertoire classique sur instruments anciens pour le spectacle “La Belle et la Bête” (février 2010) au tango de Piazzolla et Gardel (“Classic Tango”), seul ou accompagné de solistes ou de choeur, l’Ensemble Contraste se passionne pour la découverte, la recherche artistique pour créer de véritables spectacles. C’est la raison pour laquelle cet ensemble de grand talent est apparu comme le meilleur partenaire pour “K. et la piste du château”, enclin à l’ouverture, à la pluridisciplinarité, à la création originale et au voyage.

Lors de la première résidence et au travers des concerts et des master-class à Plovdiv et Sofia, Karol Beffa et l’Ensemble Contraste ont pu travailler avec des équipes bulgares, le clarinettiste Dancho Radevski et le choeur de chambre Gaudeamus dirigé par Vesela Geleva renforçant ainsi les liens qui nous unissent à notre partenaire l’Académie de musique, de danse et des Beaux Arts de Plovdiv.

%d blogueurs aiment cette page :