synopsis

Entre les deux romans de Kafka – Le Château et Amerika – se dégage une symétrie, la figure du jeune migrant Karl Rossmann rappellant celle de « l’arpenteur » ou de « l’artiste-vagabond » K. du Château. Il en est de même pour nombre des personnages, ceux du Château étant vieillis, affaiblis, malades ou estropiés. Amerika et son voyage imaginaire au cœur des Etats-Unis, entrepris en 1913, inachevé et publié après la mort de Kafka en 1924, décrit ainsi les errements de Karl Rossmann, jeune émigrant allemand de 17 ans, tour à tour adopté puis rejeté sans véritables motifs par son riche oncle, le sénateur Jacob, partant sur les chemins avec deux jeunes hommes à la dérive nommés Robinson et Delamarche.

Karl, en quête d’ascension sociale, finit par obtenir le poste de liftier de l’Hôtel Occidental (renvoyant au Château du Comte Westwest), avant d’être renvoyé par la faute de Robinson lorsque celui-ci, saoul, vient lui demander de l’argent en plein service. Karl rejoint de nouveau et contre son gré Robinson et Delamarche au service d’une cantatrice — figure allégorique, exubérante et difforme —, Brunelda, pour qui Karl travaillera sous la contrainte. Il finit par s’enfuir et répondre aux sollicitations du Grand Théâtre de l’Oklahoma. Là, il est engagé après une longue, étrange et surréaliste procédure comme agent technique. Lorsque le récit se termine, il vient de prendre place à bord d’un train fantôme pour rejoindre ses nouvelles fonctions, empruntant de vastes et ténébreuses vallées…

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :