Accueil > Dance, Equinoxe, Heritage > Séminaires à Oaxaca: Migration, rêve ou piège?

Séminaires à Oaxaca: Migration, rêve ou piège?

Les 9 et 10 mars à Oaxaca, Euroculture était heureuse de compter de nombreux participants au séminaire sur les questions de migration, organisé dans le cadre du projet Equinoxe avec Alejandra Aquino, coordinatrice et chercheuse au centre de recherches CIESAS Pacifique Sud, l’une des deux structures mexicaines partenaire du projet Equinoxe. L’un des aspects particulièrement innovants du projet Equinoxe est justement de faire se rencontrer chercheurs et artistes autour d’une thématique importante qui leur est commune, les migrations culturelles, dont traite le projet et la future création Equinoxe. Ces diverses disciplines s’enrichissent ainsi de leurs réflexions et savoir-faire respectifs.

Accueillis par la directrice du CIESAS, les intervenants comptaient Josiah Heyman, anthropologue américain spécialiste de référence des problématiques migratoires, et 14 chercheurs internationaux, ainsi que la Mexicaine Roxana Rodriguez, spécialiste de Kafka sur « La migration est-elle un piège de la modernité?  Le rêve américain remis en cause par Kafka au XXe siècle ».

Outre la participation à ces réflexions qu’offraient les deux jours de séminaire, d’autres temps d’échange ont eu lieu entre les chercheurs et l’équipe du projet Equinoxe pour apporter divers éclairages et témoignages.

Catégories :Dance, Equinoxe, Heritage
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :