Accueil > Heritage, Music, Partners, Theatre > Tous nos lieux, Ana Kozelka

Tous nos lieux, Ana Kozelka

Notre spectacle continue de s’écrire après nos semaines de répétitions, faisant appel à l’infime et incertain dialogue entre la danse, la musique et le théâtre. Et ce qui s’écrit ainsi avec les corps, nécessitant rigueur et mise en danger de la part de chaque interprète prend forme dans les limites concrètes d’un espace qui doit lui aussi trouver son équilibre, en ayant pour seule constante celle de n’être jamais acquis.

Autant de représentations et autant de lieux pour accueillir les représentations. Autant de lieux qui ne sont pas nécessairement des théâtres. En Hongrie et en Roumanie le projet Kafka s’implantera donc dans quatre lieux différents.

Il y a le musée historique de Kiscelli à Budapest qui fut au cours des siècles d’abord un monastère, puis une caserne militaire, puis un atelier d’ébenisterie, puis ce qu’il est actuellement, le gardien d’une mémoire etnologique et artistique qui accueille temporairement des expositions contemporaines.

Il y a l’ancienne synagogue de Szeged qui malgré ses murs blancs et l’absence de chauffage est déjà réhabilitée en théâtre. Il y a une scène et un gradin, du matériel lumière, la possibilité d’installer un grill technique… il y a même un régisseur… et sur une coursive qui surplombe le plateau, toutes sortes d’ accessoires témoignant des spectacles passés et de l’activité du lieu.

A Cluj, nous avons le choix entre deux batiments : Le dernier étage d’une église en cours de construction. L’espace est encore à ciel ouvert avec, dans le prolongement des arcades qui encerclent le sol brut, des fers à bétons pointant vers le haut comme un squelette inachevé, étrange amalgame d’une réalité moderne et d’une poésie métaphysique, tendue vers l’inaccessible. Il y a aussi la cour du musée national des arts. Un lieu beaucoup plus classique, une architecture qui m’évoque quelque chose de la renaissance, avec de grands arbres plantés de part et d’autre du porche profond et vouté par lequel on entre, avec de hautes fenêtres au premier étage des batiments qui encadrent la cour et d’autres plus petites, fermées par des persiennes à l’étage du dessus.

Voilà donc autant de places, autant d’architectures riches de leurs histoires propres et de leurs histoires à venir, autant de contraintes aussi pour nous, mais autant de possibles également. Car, si jouer dans des lieux aussi différents est une gageure pour la scénographie, c’est certainement une belle gageure, qui je l’espère sera pour nous et pour le plublic une invitation à démultiplier le rêve et à nous donner le libre choix d’un vagabondage visuel au delà du plateau. A ce moment de la création, je préfère ne pas entrer plus avant dans le détail pour ne pas dévoiler trop de choses du projet, cependant, je peux au moins dire que le travail sur l’espace s’inscrira et résonnera dans chaque lieu, en ouvrant peut-être telle ou telle perspective spécifique à une architecture ici, puis une autre là et encore une autre ailleurs. J’aimerais que les briques du mur en ruine de l’église du musée de Kiscelli inspire une autre ruine quelque part, que la niche décorée de l’ancienne synaguogue de Szeged soit le cadre d’une scène se jouant à Cluj, ou que les fers à bétons ici puissent ressurgir dans un autre lieu encore… J’aimerais que chaque lieu puisse en même temps creuser un sens particulier entre son histoire, la notre et celle de K et en même temps gommer toute certitude quant à sa réalité en se projetant dans tous les lieux où se creusera notre itinérance.

C’est en quelques sortes un pari que nous avons fait : dessiner les contours flous d’une oeuvre pour en faire émerger la substance sensible, insaisissable et mouvante.

Catégories :Heritage, Music, Partners, Theatre
  1. Elisabeth
    10 mars 2010 à 11 h 30 mi

    Bon courage à vous tous dans ce beau projet !!!
    Nous viendrons vous voir cet été en Auvergne.

    Liz

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :